Brest en France

Si vous deviez calculer un itinéraire de train depuis Brest, capitale du Finistère, à son homonyme à l’autre bout de l’Union Européenne, Břest en République Tchèque, comment procéderiez-vous ?

Réponse : des outils en ligne comme rome2rio permettent de trouver tous les trains, mais aussi vols, bus (par exemple eurolines au départ de St Brieuc pour Bratislava) pour effectuer cette liaison improbable.

Mais si on ajoutait une contrainte : vous devez calculer ce trajet sans connexion internet !

Břest en République Tchèque

Le défi est de taille et pourrait alors apparaître impossible. C’est pourtant faisable en quelques secondes avec l’application RailPlanner (Android/IOS). Elle est éditée par inter rail, qui propose des pass de libre-circulation pour les trains de l’Union Européenne.

Les titulaires des pass inter rail doivent planifier leur voyage en passant par plusieurs compagnies de pays différents, et n’ont pas forcément de connexion internet. L’application télécharge lors de son installation et du premier lancement, de larges données comprenant la quasi totalité des trains circulant en Europe. Elle pèse au total 148 Mo sur mon téléphone, ce que je trouve raisonnable au regard de l’étendue des données ! Une fois que c’est fait, il suffit de rentrer son origine/destination et la recherche s’effectue alors à partir de cette même base de données toujours disponible car stockée sur l’appareil.

L’appli planificateur de voyage en train comporte quelques limites. Elle ne sera pas en mesure, en particulier, de vous signaler les retards. Pour cette raison, pensez à bien consulter les panneaux d’informations à la gare.

Évidemment, il vaut mieux vérifier son trajet avec d’autres sources, par exemple en gare, car comme l’indique inter rail, ces données sont susceptibles d’être modifiées entre les mises à jour environ tous les mois et la date du voyage : travaux, retards… Il est également impossible de réserver son billet directement dans l’application. Enfin, quelques trains particuliers comme les trains Thello, Ouigo, ne figurent pas dans l’appli.

Carte sur google maps, issue de l’application

Pour découvrir ce que donne le trajet Brest – Břest, voir l’image ici. La première partie du trajet, l’axe de Brest à Stuttgart est relativement simple, en TGV avec une correspondance à Paris. Le reste est plus varié : au total, presque 24h de trajet, 6 correspondances, 4 trains express (2 TGV, 1 ICE, 1 RailJet), 2 trains régionaux, 1 train de nuit. Sur mon smartphone (en mode avion), à peine 1 minute de recherche !

Des horaires sauvegardés sur son téléphone : pratique, même pour des trajets simples

L’avantage évident de cette base de données est son étendue : peu de services, en ligne comme hors ligne, proposent une recherche parmi presque tous les trains circulant en Europe. On pourra quand même citer des applications similaires, qui reposent sur le même système (HAFAS), comme le site d’interrail, Railteam, OBB Scotty sur internet ou sur le windows store. Cette base de données est par ailleurs plutôt fiable (je n’ai pas relevé d’erreurs jusque là ! Juste quelques rares écarts de +/- 1 min sans doute dus à des adaptations).

Mais l’atout qui me convainc le plus est le caractère hors-ligne de ces données. Pas besoin d’attendre d’avoir du réseau pour trouver un numéro de train, un itinéraire, la liste des arrêts desservis, les prochaines arrivées d’une gare… Il est donc possible d’accéder à ces données en permanence, et de manière extrêmement rapide, puisque l’application ne comporte aucun temps de chargement, si ce n’est au lancement.

Enfin, les options sont plus poussées, il est ainsi possible de calculer des itinéraires avec des “via” (arrêt intermédiaire) rapidement, mais aussi d’éviter certains trains (à réservation, TGV…) qui peuvent s’avérer plus chers, et ainsi trouver des itinéraires insoupçonnés.

Si voyages-sncf, trainline, font le boulot pour réserver des billets, on peut reconnaître à inter rail la facilité et la rapidité impressionnante de recherche d’horaires complets.

Quel intérêt pour des données hors ligne ?

Ce genre de supports a pourtant tendance à disparaître : sur papier, le “chaix”, les fiches horaires laissent place aux applications mobile. SNCF a enterré son logiciel d’horaires RIHO, l’agence de voyage Thomas Cook a cessé d’éditer son tableau européen des horaires de train, bien que celui-ci continue d’être entretenu par des passionnés.

On laisse plus de place aux données en temps réel, débat qui concerne aussi l’affichage des quais :

N’en déplaise aux passionnés : dès lors que l’équipement des passagers (comme des abords des voies et des trains!) permet d’être de plus en plus connectés, la diffusion de données en temps réel plutôt que leur stockage statique est largement plus fiable. L’appli SNCF proposera ainsi toujours des horaires valables, quelle que soit la période de l’année, ou les aléas qui les impactent.

Toutefois, pour des trajets en Europe, ou tout simplement quand on a envie d’aller au plus simple et non d’être ralenti par sa connexion internet, l’application rail planner vaut vraiment le coup d’être installée. Et puis quand plus de 90% des trains sont à l’heure, on peut bien faire confiance aux prévisions !

Rail Planner App in Google play  Rail Planner App available on the App Store

Un diaporama en .pdf pour prendre en main l’application (en anglais) sous android : Télécharger

Illustrations : wikimedia commons (gare de Brest), google streetview (gare de Břest), application railplanner et google maps pour les itinéraires.

Partager :