La SNCF permet aux agences de voyage de délivrer des titres de transport à leurs clients en leur donnant accès à leur système de réservation. Jusqu’en 2009, elles n’étaient pas autorisées à vendre des billets sur internet : le site voyages-sncf était (et reste) le site de référence pour l’achat de billets sur internet. C’est le moyen “officiel” de réservation en ligne : d’ailleurs en tapant “sncf”, “billet train” sur google, il s’agit du premier site référencé.

Pourtant en 2009 l’autorité de la concurrence a permis aux agences de voyages de vendre des titres de transport sur internet. C’est là qu’est né captaintrain !

https://www.captaintrain.com/fr/about

Il s’agit d’un site plus clair et plus efficace pour les trajets

Captaintrain vend les mêmes billets que voyages-sncf, propose les mêmes services (fidélité, réductions…), bref la différence se fait sur l’expérience d’achat en elle-même. C’est mon avis, mais la comparaison entre captaintrain et voyages-sncf est flagrante : sur le design d’abord, captaintrain est épuré et dépourvu de publicités. Il est plus rapide : aucun chargement intermédiaire, tout se fait sur la même page sur le site comme sur les applis. Il y a des fonctionnalités intéressantes, par exemple le fait d’ajouter un billet à son panier enclenche directement la pose d’une option (prix et place garantis).

Si voyages-sncf reste plus utilisé, c’est qu’il profite de son statut “officiel” : toutes les personnes que je connais ayant testé captaintrain et n’utilisant pas les fonctionnalités “hotel” et “voiture” de voyages-sncf l’ont adopté.

Le contexte qui évolue, avec de nouveaux acteurs

Fin du monopole. Bientôt, de nouvelles compagnies ferroviaires viendront concurrencer la SNCF. Plutôt que de chercher uniquement les trajets SNCF, les utilisateurs auront le réflexe de se tourner vers un site de réservation couvrant le plus d’options possibles. Cela sera peut-être le cas de voyages-sncf, mais captaintrain a clairement pris ce parti. Par ailleurs, les modes de transports peuvent aussi changer. L’arrivée des transports nationaux en autocars est aussi une perspective d’extension : captaintrain propose déjà les trajets ouibus.

En bref, la multiplication des moyens d’effectuer un trajet à l’avenir rebattra les cartes, les utilisateurs voudront se tourner vers un site clair, rapide, objectif et complet !

Le numérique prend du poids dans l’achat de billets

Aujourd’hui et encore plus à l’avenir, la plupart des passagers sont dotés d’un smartphone, et/ou au moins d’une connexion internet. L’achat en ligne, pour qui en a les moyens, est la solution la plus rapide. Du point de vue des opérateurs il s’agit également d’un mode de distribution moins coûteux et plus simple : la SNCF ferme des guichets dans les gares, et pas sûr que les nouveaux acteurs souhaitent, soient en capacité matérielle, d’ouvrir des guichets dans toutes les gares qu’ils desserviront.

Alors il existe d’autres sites internet comme goeuro, moins poussé mais qui inclut également le covoiturage. Et il y en aura sans doute d’autres. A côté de ça voyages-sncf évolue, SNCF développe son offre porte-à-porte avec l’appli IdPass. Mais à mon avis il est évident que captaintrain est sur la bonne voie, en répondant à une demande de simplicité, de rapidité et d’exhaustivité de la part des clients.

Partager :